Depuis de nombreuses années, M. Coeur Cannelle et moi-même avons un rituel : notre petite dispute de printemps. Oh, rien de grave, rassurez-vous. Notre différent trouve son origine dans la dénomination d'une plante commune dans les prés alsaciens : le coucou.

 

Pour M. Coeur cannelle, le coucou est le nom populaire de la cardamine des prés (cardamine pratensis). Cette jolie fleur mauve de la famille du colza et de la moutarde (elle leur ressemble beaucoup) s'épanouie en ce moment dans les prés, aux bords des routes ... et dans l'herbe du jardin. Elle se tient bien en vase où elle forme de jolies bouquets. Mais on peut aussi la manger : ses feuilles contiennent de la vitamine C et ses fleurs, au goût poivré et piquant, peuvent être ajoutées aux salades ou mixées comme un pesto (Merci à Cuisine sauvage pour cette recette).

 cardamine-pratensis-855347_960_720 avocat2

                  Source                                                                                                Source

 

 

Pour moi, le coucou désigne la primevère officinale (Primula veris). Je me rappelle en avoir fait de gros bouquets quand j'étais petite fille. Je trouve d'ailleurs qu'elle se fait plus rare de nos jours. La liste de ses propriétés thérapeutiques est longue comme le bras.

 Primula_veris

Source

 

Je viens de chercher la réponse sur le net et je vous la donne avec plaisir ... au cas ou ce serait aussi un sujet de discorde dans votre couple. En allemand, le nom commun de la cardamine est "Koukou" (en anglais, c'est "cickoo flower") car sa floraison coïncide avec le retour de l'oiseau du même nom, le coucou.  En français, le coucou est le petit nom de la primevère des champs. En Alsace, la proximité de la frontière allemande est certainement à l'origine de cette confusion.

Morale : nous avions raison et tort tous les deux. Une bonne raison de se réconcilier avec un gros bisou !!