Après les pluies incessantes du mois de janvier et les grands froids du mois de février, le jardin sort doucement de sa léthargie.

 

DSC_0526

 

Un petit tour me permet de faire un état des lieux. Aujourd'hui, le soleil joue à cache-cache avec les nuages et la pluie s'invite au jeu, dans la plus pure tradition des giboulées de mars. Mais je suis optimiste ; les perces-neige, ces messagers du printemps, nous confirment qu'il n'est plus très très loin.

 

DSC_0539 DSC_0541

 

Les jeunes pousses des pivoines arbustives laissent deviner des boutons floraux, encore bien emmitouflés. Les bambous nains ne sont pas beau à voir, mais après une petite taille, ils repartiront de plus belle dans quelques semaines. Le vert acide des fleurs des héllebores foetides accompagne la fin de la floraison de l'hamaméllis x intermedia 'Diane'.

 

DSC_0525 DSC_0961_01

 

Le vert frais fait son apparition avec les pousses tendres des hémérocalles et des iris. Elles ont l'air très fragiles mais je n'ai pas peur pour elles. L'expérience m'a appris qu'elles sont assez solides pour affronter les périodes de gel qui ne manqueront pas de sévir encore.

 

DSC_0531

 

Les grands froids des dernières semaines ont fait quelques victimes parmi les héllebores. Toutes n'ont pas résisté. Si certaines fleurs font triste mine, la souche n'est pas du tout en danger. Et dans quelques temps, un beau feuillage frais devrait faire son apparition.

 

DSC_0529 DSC_0546 DSC_0544