Calli'canthus, le jardin

23 juin 2017

Rendez-vous au jardin 2017

 

Cette année, c'est à Barr (Alsace) que nous nous sommes rendus. Et nous y avons découvert une maison très contemporaine, perchée tout en haut de la ville, dans un quartier résidentiel.

 

DSC_0802 DSC_0820 DSC_0822

 

Côté rue, un jardin contemporain et graphique, mélant minéral et végétal. La maison est géométrique, blanche, en béton. Seule concession à la poésie, une graminée sculptée en creux dans la façade.  

 

 DSC_0821 DSC_0823

 

Mais dès que nous entrons dans le jardin, le décor change. Sur un terrain tout en pente, d'étroites terrasses ont été aménagées. Et en rupture totale avec le style contemporain de la façade, nous découvrons un jardin un peu sauvage.

 

DSC_0805 DSC_0807 DSC_0806

 

Là, apparaît au grand jour la passion des jardiniers pour les pélargoniums. En pots ou plantés à même le sol, il y en a partout. C'est un vrai plaisir de voir la diversité des feuillages, des fleurs, des odeurs. 

 

DSC_0812

 

Nous découvrons ces plantes, si familières en Alsace, et pourtant si peu connues. Nos mains se promènent sur ces feuillages qu'il faut caresser pour en exhaler les parfums : menthe, citron, chocolat, ... . Certains feuillages sont doux, d'autres lisses. Tous les sens sont mis à contribution. Comment ne pas être séduit par cette diversité ? 

 

DSC_0810 DSC_0815 DSC_0816

 

Les jardiniers, peu avares d'explications, ont réussi à nous communiquer un peu de leur passion et nous repartons d'ici avec l'envie furieuse de faire un peu plus de place dans nos jardins à ces rois des balcons.

 

Posté par coeurcannelle à 06:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


16 juin 2017

Eryngium giganteum

Dans mon jardin, il y a ...

 

des eryngiums giganteum. Au printemps, cette bisannuelle est très discrète. On ne remarque qu'une petite rosette de feuilles vertes.

 

DSC_0767 DSC_0768

 

 

C'est au mois de juin qu'elle se développe sous la forme de grandes tiges raides et ramifiées aux extrémités. Au fur et à mesure des semaines, la plante vire au gris et offre des inflorescences gris bleuâtres, entourées de larges bractées épineuses, argentées, ressemblant à des chardons.

 

IMG_7211

 

Ce panicaut géant meurt après la floraison mais il a la bonne idée de se ressemer abondamment. Acheté il y a près de 10 ans, il est toujours présent dans mon jardin.

 

IMG_7210

 

 

Cette plante qui supporte les sols secs et caillouteux se tient très bien en bouquets secs. A condition de mettre des gants lors de sa collecte.

 

DSC_0774

 

 

Posté par coeurcannelle à 06:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juin 2017

Blue garden

 

 

DSC_0676 DSC_0760

 

Le jardin est dans sa période bleue. Géranium magnificum & Cie, thalictrum, verbascum, allium, ... Des couleurs qui se marient à merveille au rose et au blanc des pivoines ou au vert acide des euphorbes. Plaisir des yeux.

 

DSC_0736

DSC_0754 DSC_0733

 

Posté par coeurcannelle à 06:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2017

Centaurea 'Amethyst in snow'

Dans mon jardin, il y a ...

 

DSC_0582

une centaurée 'Amethyst in snow'. Comme tous les bleuets, celui-ci est une vraie mauvaise herbe. Lorsqu'il se plaît quelque part, impossible de s'en débarrasser. Il suffit d'un fragment de racine laissé dans le sol pour que la plante reprenne vie. La différence avec un bleuet classique, c'est que celui-ci a un coloris très particulier : un coeur améthyste dans un écrin de neige.

 

DSC_0580 DSC_0581

 

Ici, il fleurit en ce mois de mai mais il a le bon goût de refleurir une deuxième voire une troisième fois durant la saison. Quand il n'est pas en fleurs, son feuillage légèrement grisâtre offre un joli couvre sol (pas très efficace toutefois contre les mauvaises herbes).

Je ne lui ai pas encore vu de maladie ou d'ennemi. Son seul point faible, à mon avis, est sa propension à envahir un peu trop facilement ses voisins. Une vivace à planter au pied des arbustes ou dans un massif où elle pourra s'épanouir sans gêner les autres.

 

Posté par coeurcannelle à 06:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 mai 2017

Lumière du soir

 

DSC_0668 DSC_0671 DSC_0664

20h. Le soleil se couche doucement. Un moment magique pour capter les zones d'ombre et de lumière.

 

DSC_0675

 

Je vous dédie ces images de lumière. A tous ceux qui viennent ici parce qu'ils s'y sentent bien. A ceux qui arrivent par hasard. Merci pour tous ces moments partagés, pour vos jolis commentaires, pour votre fidélité, pour vos visites, même furtives. Merci d'être là, à mes côtés, depuis six belles années

 

DSC_0679 DSC_0674

 

 

Posté par coeurcannelle à 06:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 mai 2017

Petit tour chez nos amis allemands

Habiter dans l'Est peut avoir des inconvénients. Il nous faut par exemple rouler longtemps avant de voir la mer. Mais habiter dans l'Est a au moins un énorme avantage, celui de nous offrir de nombreux voisins : Italiens, Suisses, Luxembourgeois, ... Autant d'amis potentiels. En Alsace, il nous suffit d'enjamber le Rhin et hoplà, on se retrouve chez nos amis allemands. Guten morgen !!

 

DSC_0500 DSC_0517 DSC_0516

 

Il y a quelques temps, une virée en Allemagne nous a permis de découvrir quatre pépinières. C'est la pépinière Rösch à Achern, qui m'a le plus impressionnée. Un terrain gigantesque. Un choix de plantes incroyable. Et un jardin de présentation très inspirant.

 

DSC_0514

 

Ce jardin présentait de nombreux spécimens agés, merveilleusement mis en valeur par des structures en bois ou en métal. Un vrai plaisir pour les yeux.

 

DSC_0513 DSC_0510

 

Impossible de quitter ce lieu sans quelques plantes.

 

Posté par coeurcannelle à 06:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2017

Une fleur pour Sylvie

 

Dans mon jardin, il y a ...

une anemone nemorosa ou anemone Sylvie. L'origine de son nom vient du grec anemos (vent).

Je ne l'ai pas plantée ; elle s'est installée naturellement dans une zone boisée du jardin. Elle forme un petit tapis (bon, plutôt une carpette pour le moment) qui s'agrandit d'année en année, gentiment, sans être envahissante. Je trouve régulièrement l'une ou l'autre plante isolée à différents endroits ombragés du jardin.

 

DSC_0003

 

Cette plante basse d'une vingtaine de centimètres de haut s'épanouit en fin d'hiver. En mars-avril, de petites fleurs blanches apparaissent qui tiennent longtemps. Elles sont très résistantes et supportent les gelées printanières. Je ne peux pas vous dire si elles sont odorantes car mon grand âge ne m'incite pas à abaisser mon visage à leur hauteur.

 

DSC_0998 DSC_0996

 

Petite particularité : la plante disparaît entièrement au mois de juin pour réapparaître l'hiver suivant. Et comme toutes les renonculacées, elle est toxique quand elle est fraîche. 

 

 

Posté par coeurcannelle à 05:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

05 mai 2017

Purple rain

 

Devant la grange, ce sont des plantes à dominante violette qui ont été plantées. Au printemps, le ballet commence dès la fin avril avec les floraisons de l'iris nain 'Baby prince' et de l'aubriète 'Cascade blue'.

  

DSC_0031 DSC_0518 DSC_0027

 

Plus tard, ce sont de grands iris mauves puis les nepeta qui seront en fleurs, suivis de près par le crambe maritime à la floraison vaporeuse blanche et une clématite mauve.

Cette année, cette scène a été de courte durée. Ces photos ont été prises juste avant les grosses gelées des dernières semaines. Les fleurs des iris n'y ont pas résisté.

 

Posté par coeurcannelle à 07:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 avril 2017

Rhodotypos scandens

Dans mon jardin, il y a ...

 

un rhodotypos scandens. Acheté chez Maurice Laurent en 2008, il a atteint sa taille adulte. C'est un arbuste de 1,60 m de haut sur autant de large, au port buissonnant. Ses feuilles sont très gracieuses, ressemblant à des feuilles de charme. Elles sont dentelées et comme gaufrées. 

 

 

DSC_0176

 

Il fleurit depuis près de 3 semaines (un peu plus tôt que les années précédentes). Délicates, ses fleurs blanches sont formées de 4 pétales. De petits fruits noirs leur succèdent.

 

DSC_0178 DSC_0180

 

Cet arbuste n'est certes pas très spectaculaire mais il est très fiable : aucune maladie ni parasite, des fleurs chaque année et un port sans entretien (Pour la première fois depuis 9 ans, je l'ai taillé pour laisser respirer ses voisins). Ses fleurs ont même résisté aux gelées des derniers jours. Merci petit Rhodo.

 

 

Posté par coeurcannelle à 06:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 avril 2017

Effroyables jardins

 

 

- 5°C hier. - 3°C ce matin.

 Le ciel est magnifiquement bleu. Mais dans le jardin, froid ne rime que trop bien avec effroi. Mon coeur se serre à la vue de toute cette souffrance.

 

DSC_0287 DSC_0297 DSC_0281 DSC_0289

 

Pour certaines, ce froid serait juste une occasion de s'offrir une parure argentée. Un petit ourlet de givre, une nuque un peu plus courbée. Paillettes et glamour assurés. Ces tulipes, ce nepeta, le phlox de printemps ou encore l'euphorbe s'en tirent à bon compte.

 

 

DSC_0301

 

 

Mais pour d'autres, cet aspect flétri, ce teint brunâtre est un signe alarmant. Les érables devraient s'en sortir. Peut-être même que leurs feuilles se déploieront à nouveau. Le cercidiphyllum subit le gel tous les printemps mais il va refaire des feuilles, comme chaque année. Le côté positif, c'est qu'il embaume le jardin de sa bonne odeur de caramel. Les floraisons avortées du cerisier du Japon et de la glycine sont un spectacle effroyable et tellement frustrant. Mais dans quelques semaines, on aura oublié ce triste épisode.

 

DSC_0294 DSC_0291 DSC_0305 DSC_0316

 

 

 

Et puis, il y a ceux qui m'inquiètent. Il faudra envisager un automne sans pommes car cette belle couleur orangée ne laisse présager rien de bon. Quant au pieris, il me fait vraiment peur. Chaque année, ses jeunes feuilles rouges sont grillées par le gel. Mais cette année, c'est tout le feuillage qui a gelé. S'en remettra-t-il sans devoir repartir du pied ?

 

DSC_0295 DSC_0310

 

Jardiner est une école de la vie. Quelques moments de doute que le jardinier doit savoir accepter et beaucoup de joies qu'il faut savoir apprécier.  

 

Posté par coeurcannelle à 09:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2017

Hellébores, j'adore !

 

DSC_0800

 

 

Les perce-neige tirent doucement leur révérence. La viorne de Bodnanse s'épanouie encore. Et alors que le magnolia stellata s'ouvre chaque jour un peu plus, ce sont les hellébores qui attirent mes pas dans le jardin.  Des pas qui m'ont amenée, le week-end dernier, jusqu'au Jardin dans les nuages. J'ai eu la chance d'y découvrir une fabuleuse collection d'hellébores.  

Alors, pour le plaisir des yeux, voici quelques images de ce voyage la tête à l'envers.

 

DSC_0788

 

DSC_0803 DSC_0828 DSC_0790 DSC_0798

 

 

DSC_0806 DSC_0801

 

Ah, belles hellébores qui nous font tourner la tête !

 

DSC_0791 DSC_0796

  

Posté par coeurcannelle à 06:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2017

Le jardin dans les nuages ... virtuels

 

3aa661_19685c0fe0e44f16bd7bc1d5112f6e70~mv2

 

Oyez ! Oyez ! Braves amis jardiniers ! Entendez tous la nouvelle : Le jardin dans les nuages a enfin ouvert son site. Pour tous ceux qui habitent trop loin pour venir le voir, c'est une véritable aubaine et c'est ici !

 

3aa661_3855350786a94b45b47c259b13ed1436~mv2_d_4864_3648_s_4_2 3aa661_f3a0ca8d40ff414e81c2ce7f427d29e2

 

Des images fabuleuses (bravo à la photographe) et un catalogue d'hémérocalles et autres plantes à vous couper le souffle. Si vous décidez de visiter ce site, prévoyez beaucoup de temps devant vous. Ou alors, il faudra y revenir souvent. Un peu comme les cacahuètes ou le chocolat. Une découverte addictive dont on ne peut plus se passer tant qu'on n'a pas fini le paquet ! D'ailleurs, je vais vite y refaire un tour. A plus tard !

 

3aa661_fde9650bea554803a97315b4351a4ade~mv2_d_5472_3648_s_4_2

 

Posté par coeurcannelle à 06:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

24 février 2017

O sages jardiniers !!

Cet automne, M. Coeur cannelle et moi sommes allés faire un petit tour à Colmar. Une très jolie ville que je vous recommande vivement si vous êtes de passage en Alsace. En traversant un parc public, nous avons eu la surprise de découvrir de magnifiques fruits verts tombés au sol. Difficile d'identifier leur provenance, l'arbre avait déjà perdu toutes ses feuilles. 

 

DSC_0596 DSC_0592

 

 

Notre curiosité piquée au vif, nous en avons ramassé quelques uns. Et c'est une fleuriste qui nous a permis de mettre un nom sur ce joli fruit. Il s'agit d'un oranger des Osages.  

 

DSC_0612 DSC_0584

 

Aussitôt rentrés, nous avons lancé une requête sur Internet pour en savoir un peu plus sur cette curiosité botanique.

L'oranger des Osages doit son nom à la forme de son fruit qui fait penser à une orange verte. Voilà qui ne nous surprend guère. (Attention, ce fruit n'est pas comestible)

Mais pourquoi "des Osages" ?

Poursuivant notre recherche, nous apprenons que cet arbre est originaire d'Amérique, notamment des régions du Midwest. Nous apprenons aussi que les Osages sont une tribu d'Indiens du bassin du Mississippi. Chasseurs, ils fabriquaient leurs arcs avec des branches du Maclura aurantiaca, le "bois d'arc". Voilà d'où vient ce nom surprenant. Et si vous souhaitez en savoir un peu plus, je vous conseille la lecture du site du patrimoine de la ville d'Arles.

Pour ma part, je ne traverserai plus ce parc de Colmar avec la même indifférence (bon, je ne traverse jamais les parcs publics avec indifférence, curieuse que je suis de voir quelles sont les espèces végétales plantées et les associations proposées ...). Et l'automne prochain, j'irai certainement y faire un petit tour pour ramasser d'autres oranges des Osages. D'autant plus que ces fruits ont tenu tout l'hiver dans la maison. Une bien jolie déco aux tons vitaminés.

 

Posté par coeurcannelle à 08:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

03 février 2017

La façade de la grange, saison après saison

 

Ce n'est pas la première fois que je vous propose ce petit exercice. Vous montrer l'évolution d'un massif saison après saison. Il y avait eu le massif autour du bassin hexagonal et puis la création d'un nouveau massif devant notre grange. Aujourd'hui, j'aimerais vous montrer comment évolue une partie de la façade est de la grange au fil des mois.

 

En décembre,

ce sont surtout les structures que l'on remarque ; la grange elle-même n'est jamais aussi visible qu'en hiver. Mais il y a aussi le ponton en bois (recouvert de givre, il est très présent), le porche, la structure en forme d'obélisque, le muret en pierres. Côté végétaux, on retrouve les arbustes persistants (taxus, euonymus, buis). Et comme je n'ai encore rien taillé, les sédums, asters, graminées et autres vivaces participent à l'animation de la scène.

DSC_0032

 

 

 

 

En janvier,

rien n'a vraiment changé par rapport au mois de décembre. La neige apporte une autre dimension au massif mais ce n'est pas flagrant sur cette unique photo du massif sous la neige. Si vous regardez bien, vous pouvez deviner les boutons floraux du magnolia stellata.

DSC_1046

 

 

 

 

 

En avril,

tout change très vite. Dès le tout début du mois (photo n°1), le magnolia stellata est la star du massif. Sa floraison dure environ trois semaines. Ensuite (photo n°2), c'est l'acer palmatum 'Orange dream' qui lui vole la vedette. Ses jeunes feuilles naissent orange foncé mais très vite, c'est le jaune qui prend le dessus. Cela tombe bien, car son feuillage est alors en parfait accord avec le vert acide des fleurs d'euphorbia myrsinites. Fin avril début mai (photo n°3), l'érable illumine le massif, accompagné par la floraison blanche de l'arabis. Les iris nains violets ne sont pas bien visibles sur cette photo mais on devine les boutons floraux des grands iris.

DSC_0112_02

DSC_0099

DSC_0528

 

 

 

En mai,

c'est le mois des iris et des aulx. Le magnolia s'est complètement couvert de feuilles et celles de l'érable sont encore très jaunes.

DSC_0421

DSC_0732

DSC_0796

 

 

En juin,

c'est au tour des rosiers de jouer les stars. Le spectacle commence avec le rosier grimpant 'Fée des neiges', suivi de près par 'Veilchenblau'. Plus loin sur la façade s'épanouissent les rosiers 'Pierre de Ronsard' et 'Pink grootendorst'. Et quand notre regard n'est pas hâpé par cette explosion de couleurs, il s'attarde sur la taille spectaculaire des chardons géants (onopordon acanthium) qui se ressèment d'année en année.

DSC_0208

DSC_0309

 

 

En juillet,

démarre une saison peu intéressante pour ce massif. Je n'ai d'ailleurs que très peu de photos. L'érable reprend tout doucement des couleurs banalement vertes. Le rosier 'Fée des neiges' attend souvent des jours plus humides pour remonter. Et toutes les vivaces présentes ne fleuriront que vers la fin de l'été, voir l'automne. Mes ballades estivales m'emmènent ailleurs dans le jardin, devant des scènes plus jolies.

DSC_0726

 

 

En octobre,

ce sont les derniers feux du massif. Quelques phlox 'Fujiyama' fleurissent difficilement (ils ne supportent pas le sol sec et pauvre de ce massif). Il faut attendre la floraison spectaculaire des asters violets pour apporter une touche de couleur. Leur floraison dure un bon moment. Elle est accompagnée par celle du ceratostigma plumbaginoïdes aux fleurs bleu roi et au feuillage léché de rouge. En fin de mois, l'acer palmatum 'orange dream' se fait à nouveau remarquer en prenant quelques couleurs automnales. Le magnolia stellata n'a pas beaucoup d'intérêt en automne.

DSC_0287

DSC_0448

 

La leçon que l'on peut retenir de cet exemple, c'est qu'il faut veiller, autant que possible, à installer des plantes intéressantes en toutes saisons. Ne pas oublier que les feuillages peuvent avantageusement remplacer les fleurs. Et que ce qui compte, c'est le contraste.

 

 

Posté par coeurcannelle à 06:39 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 janvier 2017

Un nouvel appentis contre la grange

 

En 2014, je postais un message sur un des murs de notre grange. A l'époque, nous avions déjà installé un mur en bois pour cacher la zone de stockage de matériel, zone rarement esthétique.

DSC_0001

 

 

 

Depuis, les choses ont évolué. La grosse poutre maintenant l'angle de la grange était en train de pourrir. Une intervention d'urgence était nécessaire. Un gros chantier de plusieurs mois a été engagé durant l'été 2015.

DSC_0685

 

 

 

Le résultat est satisfaisant. Les planches neuves, très claires, devraient noircir en quelques mois. M. Coeur cannelle a profité de ce chantier pour améliorer l'espace de stockage existant. Une dalle de béton et des séparations en parpaing mettent les matériaux à l'abri du sol. Un toit en bardeaux les protège des intempéries. Et pour cacher tout ce bazard, notre ancienne terrasse en bois a repris du service à la verticale.

 

DSC_0145

 

 

 

Nous avons repris l'idée des caisses pour animer le mur. Des caisses en bois, fabriquées  avec des planches en chêne, devraient montrer une plus grande résistance au temps que les caisses à vin d'origine. Nous y avons installé une collection d'ustensiles de cuisine en aluminium.

 

DSC_0148 DSC_0558 DSC_0156-a

 

Maintenant, il s'agit de choisir une plante qui pourra s'adosser à ce nouveau mur. A votre avis, plutôt grimpante ou plutôt arbuste au port colonnaire ?

 

 

Posté par coeurcannelle à 06:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 janvier 2017

Des fleurs en hiver

 

Ces derniers temps, mes visites au jardin se font rares. Je passe régulièrement (... mais rapidement) voir si les héllebores pointent leur nez. Il semblerait que la neige et le froid retardent leur apparition. Alors, je savoure les seules fleurs d'hiver présentes au jardin. C'est d'ailleurs en ce moment qu'elles se dévoilent le mieux. Leur couleur sombre se détache parfaitement sur la neige immaculée. Quelques flocons jouent même les funanbules sur leurs fils arrondis.

 

DSC_0497 DSC_0498

 

J'ai appris à réaliser ces fleurs en fil de fer le printemps dernier, avec ma copine Regula, fleuriste et bricoleuse hors pair. J'en ai parsemé le jardin

Posté par coeurcannelle à 06:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2017

Les jardins de Cadiot

 

DSC_0210

 

Dernier épisode de notre escapade estivale en Dordogne. Après le Paradis d'une passionnée, les Jardins d'eau et le Jardin de l'imaginaire, nous sommes allés visiter les jardins de Cadiot.

cadiot

 

Ce jardin est l'oeuvre d'Anne-Marie et Bernard Decottignies. Le terrain et la maison sont achetés en 1983. Pendant de nombreuses années, ils aménagent le jardin mais ce n'est qu'en 1996 qu'ils décident de l'ouvrir au public. Ils le baptisent les Jardins de Cadiot en hommage aux ruines d'un ancien village situé sur la colline. 

 

DSC_0203 DSC_0204

 

C'est donc un jardin ancien que nous découvrons en passant le portillon. Ou plutôt, une succession de jardins. Car très vite, nous nous rendons compte que ce n'est pas un mais dix jardins qui composent ce lieu. Dix jardins classés par thèmes sur 2 hectares et trois terrasses de 300 mètres de long.

 

DSC_0219 DSC_0235 DSC_0225

DSC_0215

 

En ce mois de juillet, il y a peu de fleurs. C'est du moins l'impression que laissent les photos. Mais nous sommes conquis par le jeu des structures qui donnent beaucoup de personnalité au lieu.

 

DSC_0234

 

DSC_0222

 

Nous avons tout particulèrement apprécié ce moment, si agréable, passé dans le patio à déguster des boissons et des pâtisseries maison.

 

DSC_0213 DSC_0216 DSC_0238

 

Et puis il y a cette forêt enchantée : le jardin sauvage. Nous entrons dans l'univers des lutins et des elfes. De la mousse, des fougères, du lierre et cette impression que l'homme n'y est pour rien.

 

DSC_0227

 

Voilà un jardin qui ne laisse pas indifférent. Si vous êtes de passage en Dordogne, allez vous y promener.

 

 

Posté par coeurcannelle à 06:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

06 janvier 2017

Il neige ...

 

DSC_0545

 

Elle est enfin arrivée ! La neige.

 

DSC_0490

DSC_0492 DSC_0572

 

Mercredi dernier, elle est tombée à gros flocons. Un moment féerique.

 

DSC_0529


DSC_0526
DSC_0507

 

Voir le jardin devient magique.

 

 

DSC_0564 DSC_0570

 

Mais ce week-end, il est prévu des températures glaciales (-13°C). Brrr ! Un temps à rester bien au chaud devant le poêle !

 

DSC_0557

 

Posté par coeurcannelle à 06:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

30 décembre 2016

Plantes d'intérieur

Le jardin est endormi. Il fait un froid polaire à ne pas mettre le nez dehors. - 9°C, bien trop froid pour tailler ou déplacer des arbustes. Alors, on reste bien au chaud à l'intérieur. Ce n'est pas grave, parce que dedans, il se passe aussi des choses.

 

DSC_0190  DSC_0183

  Les plantes vertes s'épanouissent. Les boutures de l'été ont bien prospéré. Autant de bébés à donner aux copines dès que l'occasion se présentera. Pour info, sur la photo de gauche, il y a un plectranthus purpurea 'Nico' (feuilles larges) et un crassula perforata (petites feuilles en forme de collier de bonbons). Deux plantes qui se bouturent très très facilement.

 

 

Posté par coeurcannelle à 07:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

23 décembre 2016

Des maisons pour les oiseaux

 

DSC_0231 DSC_0233

 

L'été dernier, nous sommes allés dans les Vosges pour notre traditionnelle visite de marché aux puces. Nous y avons déniché ce qui semble être d'anciennes cuvettes de récupération de gouttière en zinc. Leur forme et leur trou en façade nous ont tout de suite fait penser à des nichoirs à oiseaux. La sélection de nichoirs de mon Pinterest est certainement pour quelque chose dans cette association d'idées.

 

DSC_0560

 

Cette petite collection a trouvé sa place sur le mur de la grange. Mais aucun oiseau ne s'y est encore installé. A surveiller ...

 

 

Posté par coeurcannelle à 07:11 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :