Dans mon jardin, il y a ...

 

DSC_0305

 

Octobre. Les journées raccourcissent. Les lumières pâlissent. Les matins se font plus brumeux. Les nuits plus fraîches. Le jardin, plus désordonné, prend des teintes plus subtiles, plus nuancées. Dans cette ambiance automnale, les rosiers offrent leurs dernières floraisons. C'est le cas de 'Martin des senteurs'.

DSC_0100

En juin, lors de sa première floraison, ce rosier est plutôt rose abricoté. Mais en automne, sa palette de couleurs d'enrichit de teintes orangées et jaunes. Les boutons tirent vers le mauve. Un vrai bonheur des yeux. A cela s'ajoute le plaisir olfactif car ce rosier a un parfum très puissant.

DSC_0257 DSC_0301

 

Sa couleur et son parfum sont ses deux atouts majeurs. Pour le reste, il ne fait pas partie des meilleurs rosiers du jardin. Haut d'environ 80 cm, il n'est pas très touffu. Pas toujours au mieux de sa forme, il est assez sensible aux maladies. Certes, sa situation dans mon jardin peut expliquer ces faiblesses. Peut-être le sol n'est-il pas assez riche ? Le soleil pas assez intense ? Pour pallier à ses défauts, je l'ai bien entouré. Son aspect malingre sait se faire oublier au milieu du feuillage d'une pivoine arbustive et de géraniums. Le feuillage pourpre d'un cercis canadensis 'Forest Pansy' planté en arrière plan sert de faire-valoir à ses teintes abricotées.

Vous l'aurez compris. Si ce rosier n'a pas que des qualités, son parfum et son coloris valent bien quelques petits aménagements pour lui trouver une place au jardin.