Vacances et températures printanières m'ont donnée l'occasion de travailler au jardin. Une après-midi que j'ai commencée par une visite diagnostic.

 

DSC_0282 DSC_0278DSC_0280 DSC_0285

 

 

Les fortes gelées de cet hiver ont fait des victimes. Le brun domine largement au jardin en ce début mars. Un bien triste spectacle que ces plantes grillées par le froid. Nandina domestica, lonicera nitida, héllebores, phlomis russeliana, viburnum tinus, ... Pour la plupart, le pronostic vital n'est pas engagé. Elles devraient repartir de la souche. Mais il est frustrant de voir que cette année encore, elles devront rattraper le retard et ne gagneront donc pas en force et en taille. Oh combien le jardinage peut être démoralisant !

 

Alors que le moral est au plus bas. Alors que je cherche désespérement un signe de vie. Alors que même les plantes habituellement en fleurs à cette époque de l'année (héllebores, viburnum X Bodnantense) ont été terrassées par le froid. Alors que j'ai bien du mal à imaginer le jardin dans toute sa splendeur printanière, mon regard est attiré par une petite, une minuscule tâche de lumière. Là, au pied de quelques arbustes, les premiers perce-neige dressent fièrement leurs corolles. Fidèles, ils ont bravé le froid et m'apportent le signe du renouveau. Merci jolis perce-neige !

 

 

DSC_0273