Dans mon jardin, il y a ...

une anemone nemorosa ou anemone Sylvie. L'origine de son nom vient du grec anemos (vent).

Je ne l'ai pas plantée ; elle s'est installée naturellement dans une zone boisée du jardin. Elle forme un petit tapis (bon, plutôt une carpette pour le moment) qui s'agrandit d'année en année, gentiment, sans être envahissante. Je trouve régulièrement l'une ou l'autre plante isolée à différents endroits ombragés du jardin.

 

DSC_0003

 

Cette plante basse d'une vingtaine de centimètres de haut s'épanouit en fin d'hiver. En mars-avril, de petites fleurs blanches apparaissent qui tiennent longtemps. Elles sont très résistantes et supportent les gelées printanières. Je ne peux pas vous dire si elles sont odorantes car mon grand âge ne m'incite pas à abaisser mon visage à leur hauteur.

 

DSC_0998 DSC_0996

 

Petite particularité : la plante disparaît entièrement au mois de juin pour réapparaître l'hiver suivant. Et comme toutes les renonculacées, elle est toxique quand elle est fraîche.