Mi juin, nous avons eu la chance d'être invités à visiter un jardin très privé en Alsace. Ce sont Christiane et Germain qui nous ont ouvert leur porte. Et ce fut un enchantement car là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Je vous laisse découvrir en image ce petit paradis.

 

 

DSC_0807

 

 

Dès la rue, notre regard est attiré par les rosiers Auberge de l'Ill (André Eve, 2002) et Maria Lisa (Liabaud, 1936). Rehaussée par le doré de la spirée japonicum 'Goldflame', l'association est magnifiquement mise en valeur par le gris de la façade.

DSC_0797

 

 

Un petit portillon dirige nos pas vers un espace où les roses sont reines.

DSC_0821 DSC_0817

 

 

Dans ce jardin résolument féminin, les détails de charme sont partout.

DSC_0816 DSC_0803 DSC_0818

 

 

Deux rosiers m'ont tout particulièrement séduite : Charles de Mills (hybrideur inconnu, 1790) et Jardin de Granville (André Eve, 2010). Un ancien et un moderne. 

DSC_0806 DSC_0799

 

 

 

On pourrait penser que ce jardin dédié aux roses retombera dans la banalité dès le mois de juin passé. Mais c'est sans compter sur les nombreux hydrangéas qui prendront très vite le relais des rosiers. Et puis, il y a aussi ce magnifique parrotia persica dont les couleurs automnales sauront nous subjuguer. A noter aussi, même si on ne le remarque pas vraiment, cet amélanchier (à droite du robinier doré) que je n'avais encore jamais vu sur tige.

 

DSC_0801

 

Merci encore Christiane et Germain pour votre gentillesse. Et bravo pour votre petit paradis.