Dans mon jardin, il y a ...IMG_5091

 

un Zantedeschia aethiopica ou arum d'Ethiopie.

 

 

Il faut que je vous raconte. Je vis en Alsace. C'est une magnifique région où les étés peuvent être très très chauds et les hivers très très froids. De plus, j'habite une vallée régulièrement balayée par des courants d'air froids, dans laquelle coule une rivière de montagne dont les débordements inondent parfois le jardin. Un endroit où il ne fait pas bon vivre quand on est une plante un peu frileuse.

 

DSC_0231

 

Alors, le jour où un ami jardinier me propose un pied d'arums, mon premier réflexe est de le refuser. Mais un cadeau, cela ne se refuse pas. N'est-ce pas ? Alors, je me suis dit, on verra bien. Au pire, il ne passera pas l'hiver. C'était il y a 5 ans. Non seulement cet arum n'est pas mort. Mais en plus, il est devenu magnifique.

 

 

DSC_1287 

 

Planté assez profondément (30 à 40 cm), il est recouvert de fougères, branches de sapins et autres couvertures naturelles dès que le thermomètre passe en dessous de 0 degrés. Début mai (lorsque les risques de gelées sont moindres), je le déshabille en restant cependant très vigilante. La couverture reste à portée de main. A l'endroit où cet arum est planté, le sol n'est pas très riche et souvent humide mais la plante bénéficie du plein soleil.