Dans mon jardin, il y a ...

 

un calycanthus sinensis. Certes, le calycanthus n'est pas un arbuste spectaculaire. D'ailleurs, sur la photo ci-dessous, vous le remarquez à peine. N'est-ce pas ?!

Ce gros arbuste, qui occupe toute la moitié droite de la photo, n'a pas un feuillage particulier. Des feuilles ovales d'un vert moyen qui prennent toutefois une belle couleur jaune à l'automne. Sa floraison passe assez inaperçu ... si on n'a pas le nez dessus. Les fleurs, d'environ 5 cm de diamètre, sont rouge bordeau et ressemblent à des fleurs de nénuphars. Son port est tout ce qu'il y a de plus commun : un bon gros arbuste de 3 mètres de diamètre. Quant à son parfum, s'il est très présent, il n'est pas forcément très enivrant. Il pourrait nous faire penser à du melon bien mûr. Voilà donc un arbuste qui présente peu d'attraits ... et pourtant !

 

 DSC_0410

 

 

Si ce calycanthus a donné (en partie) son nom à notre jardin, c'est parce qu'il occupe une place toute particulière dans mon coeur. Comme beaucoup de plantes de mon jardin, il m'a été donné par quelqu'un de cher, ma maman. Elle avait un très beau jardin. Un jardin de printemps avec des iris, des roses, des rhododendrons, des azalées, des clématites. Mais aussi un jardin de curieuse avec des plantes peu fréquentes il y a une trentaine d'années : cornus, acer, cercis canadensis, davidia, .... Quand nous avons acheté notre maison, ma maman a été la première à me donner des bébés. Ce calycanthus fait partie de ces cadeaux qui sont autant de souvenirs d'elle.

 

DSC_0704

 

 

En ce week-end de fête des mères, je dédie ce message à ma jolie maman ... et à toutes les mamans dans le monde. Des mamans à la présence parfois discrète mais solide, dont la beauté ne se laisse découvrir que si on s'en approche. Un peu comme mon calycanthus !

DSC_0733  DSC_0442