IMG_0921

 

 

Une façon assez intéressante de regarder un massif est de suivre son évolution tout au long d'une année. Je vous invite à une petite balade mois après mois dans notre massif dit du "bassin hexagonal". Tous les mois ne sont pas représentés. La jardinière photographe n'ayant pas toujours le réflexe de sortir son appareil. La première photo vous le montre sous un angle qui explique son petit nom. Il entoure effectivement un bassin au format hexagonal où vivent quelques poissons rouges.

 

mars 2014

En mars

Les graminées viennent d'être taillées. C'est un peu le chantier mais je laisse souvent la paille au sol pour limiter les mauvaises herbes. Il y a encore beaucoup de brun. Mais sont bien visibles les boules de buis, la touffe verte de phlomis russeliana (feuillage persistant vert clair) et l'écorce encore un peu orange fluo du cornus sanguinea 'Winter flame'.

 

 

DSC_0403

En mai

Cette année, la chaleur a permis une floraison très précoce de la pivoine arbustive. Elle était magnifique. Si les graminées sont à peine sorties, on peut voir les feuillages naissants et dorés du physocarpus 'Dart's gold' (à gauche) et du cornus sanguinea 'Winter flame' (à droite). Tout à droite de la photo, sous le lila, quelques feuilles bien dorées du cornus alba aurea.

 

 

DSC_0159 DSC_0553

En juin

La photo ne rend pas hommage aux floraisons de ce mois de juin. On voit bien un peu les phlomis russeliana mais on devine à peine l'alchemille mollis, pourtant adorable, ou le symphytum doré (s. grandiflorum 'Goldsmith' ou s. x uplandicum 'Axminster gold'), très spectaculaire. Et on ne voit pas du tout les rosiers 'Amber queen', 'Auberge de l'Ill' ou 'New dawn' qui sont hors champs. Rendez-vous ici pour voir ce massif en version un peu plus dorée.

 

 

DSC_0772

En juillet

Là, cela devient un peu n'importe quoi ! Les graminées ont pris leurs aises et sèment un vent de folie sur le massif. Les boules de buis, d'ordinaire si sages, en sont toutes tourneboulées !!!

 

 

 

DSC_0693

 En août

Peu de changements avec le mois précédent. Le point de vue est certes un peu plus flatteur ... à moins que la jardinière n'ait pris la peine de faire le ménage avant de faire la photo. Enfin, j'aperçois, sur la gauche, des valérianes en graines qu'elle n'a pas coupées. Elle va le regretter au printemps prochain, quand il y aura des bébés partout !

 

 

oct 2011

En octobre

Bon, cette photo date de 2013. Car en 2014, le mois a été si beau que les plantes étaient encore bien vertes à cette époque de l'année. Les graminées ?! On ne voit qu'elles. Elles cachent même les phlomis, pourtant secs mais très graphiques en cette saison. Seul le cornus sanguinea 'Winter flame' tire son épingle du jeu. Le physocarpus n'est pas très beau en automne. Tout à gauche, le calycanthus floridus commence seulement à prendre sa couleur jaune. Encore quelques jours et il sera aussi beau qu'un ginkgo.

 

 

nov 2011

 En novembre

Alors là ! Vous en avez le soufle coupé, n'est-ce pas ? Bon ! OK ! Cela n'arrive pas tous les ans. Cette photo a été prise en ... 2011. Mais c'est vrai qu'elle fait son petit effet. Les graminées peuvent parfois prendre des teintes extraordinaires.

 

 

dec 2012

En décembre

Il faut avoir le courage de sortir par ce froid glacial. De sortir les mains des gants pour faire les réglages de l'appareil photo. Mais quand on voit le résultat, cela en vaut la peine. Tant qu'elles ne s'écroulent pas sous le poids de la neige ou sous l'effet du vent, je laisse les graminées tranquilles. Elles seront coupées en janvier, en février, parfois même en mars.