La vie n'est pas toujours drôle quand on est jardinier. Il faut souvent se battre contre les éléments. Outre le froid, la pluie ou la sécheresse, notre jardin est souvent victime des mulots. Cette année et pour la première fois, nous avons subi une attaque en règle de larves de hannetons.

Au début de l'été, une surface d'environ 2m2 de gazon avait totalement séché. Après la chaleur du mois de juin, nous ne nous en étions pas inquiétés outre mesure. Mais quand, après trois semaines de pluie,  l'herbe n'avait toujours pas repoussé, nous avons commencé à nous poser des questions.

C'est en grattant un peu le sol que nous avons constaté l'origine du mal. Nous avons découvert de grosses larves blanches et jaunes, enroulées sur elles-même. Il y en avait environ tous les 10 cm. Une vraie invasion.

DSC_0815

 

 

Quleques clics sur internet nous ont donné le nom de notre ennemi : la larve de hanneton. Attention à ne pas la confondre avec la larve de cétoine. Alors que la première mange les racines des plantes, la seconde se nourrit de déchets de végétaux. On trouve d'ailleurs assez souvent cette dernière dans le compost. Le site de Gerbeaud donne des explications assez intéressantes sur ce sujet.

DSC_0703

 

 

Nous avons décidé d'agir sur le champ. Nous avons gratté toute la surface du so, les larves se trouvant juste sous les racines, à environ 2-5 cm de la surface. Nous en avons ramassé près de 500. Elle ont fini dans l'étang, où elle ont fait le régal des poissons.

 

DSC_0702