Elles ont illuminé la fin de l'été. Plus tard, à l'heure où les plantes ont montré des signes évidents de faiblesse, leurs formes généreuses ont donné de l'opulence aux massifs dégarnis. Mais les capucines sont de grandes frileuses. Le moindre coup de gel les condamne irrémédiablement.

 

DSC_0001

 

A la date où paraît ce post, elles ont déjà succombé depuis un moment. Mais j'avais anticipé leur triste fin. Une belle brassée de fleurs est venue agrémenter une petite mise en scène aux couleurs de saison.

 

DSC_0118 DSC_0116